Une petite histoire qui va loin

J’aime bien raconter des histoires parce que vous allez vous en souvenir pendant des années, avec la petite leçon qui va avec. Je commence donc par une histoire qui est une fiction. C’est très important de savoir que c’est une fiction, vous allez comprendre en la lisant!

Mon chum Bernard arrive du travail, je lui demande puis mon chéri, comment a été ta journée? Il me répond : parle-moi s’en pas, mon boss a été sur mon dos toute la journée (avec de la colère), je ne sais pas ce qu’il a mangé pour déjeuner, il était bête, il a même crié après moi. Je n’avais rien fait, c’était l’autre à côté de moi, Michel. En plus, l’écœurant, il n’a même pas pris ma défense… Pendant une heure mon chum me parle de son job avec frustration et colère.

Avant d’aller plus loin, j’aimerais vous expliquer que le conscient fait de la généralisation, de l’omission et de la distorsion.

Maintenant, allons plus loin dans notre histoire.

La généralisation, c’est toujours, jamais, tout le temps ou toute la journée. Je peux lui répondre en disant ton boss a été sur ton dos toute la journée, est-ce qu’il a été dîner?

Bernard : Il a été dîner.

Moi : Donc, ce n’est pas toute la journée!

Bernard : Non, c’est 10 minutes à matin et 5 minutes après midi, à peu près.

Moi : Ah OK! Donc 15 minutes dans ton 8h de travail!

Je viens de faire du recadrage, c’est beaucoup moins pire qu’il le pensait.

L’omission, c’est d’oublier des choses. Toujours dans le cadre du travail dans la même journée.

Moi : Ton ami au travail avec qui tu ris souvent, est-ce qu’il travaillait aujourd’hui?

Bernard : Oui, oui, il est assez drôle, il a joué un tour aujourd’hui à Claude on a assez ri.

Moi : Comme ça, tu as eu du plaisir, aujourd’hui!

Il avait oublié qu’il avait eu de bons moments dans sa journée.

La distorsion, c’est de penser savoir ce que l’autre pense.

Bernard : Mon boss m’en veut, il ne m’aime pas.

Moi : Qu’est-ce qui te fait dire ça?

Bernard : Il est bête, il me cri souvent après.

Il prend son courage à deux mains pour aller faire le point avec son boss.

Bernard : Bonjour boss, je trouve que tu es souvent sur mon dos, est-ce que c’est parce que je ne fais pas la job comme il faut ou c’est tout simplement que ma face ne te revient pas?

Boss : Non pas du tout, au contraire, je trouve que tu as beaucoup de potentiel et c’est pour ça que je mets du temps et de l’énergie sur toi, je veux te former pour que tu puisses diriger ton département. Je suis désolé si tu as eu cette impression. De plus, je suis un peu stressé, on va peut-être perde un gros client. Compte sur moi pour faire plus attention à la façon dont je dis les choses. Continue ton beau travail, je suis fière de toi!

Faire de la distorsion vient souvent vous blesser sans raison.

Aller vérifier, demander. Aller au fond des choses au lieu de perdre de l’énergie à supposer et de risquer de vous faire du mal pour absolument rien. Maintenant, la situation est claire et Bernard a l’heure juste! Il peut maintenant avancer dans son travail avec confiance et une belle estime de lui-même!

Pour finir ce scénario, le temps qu’il a pris en soirée pour me parler de sa journée avec colère et frustration, c’est des heures supplémentaires qu’il a faites, Bernard a passé une heure en colère de plus, pour 15 minutes de sa journée et en réalité sa journée est finie, donc elle n’existe plus. Vous avez le choix de passer une belle soirée avec les gens que vous aimez, rire avoir du plaisir ou d’être en maudit pendant toute la soirée à repenser à votre journée. C’est vous qui décidez, où voulez vous porter votre attention? Bernard peut aussi porter son attention sur son ami qui l’a fait rire aujourd’hui et en rire encore durant sa soirée. C’est votre décision!

L’attention est très importante, car ce sont des souvenirs qui apportent des émotions, des sentiments. Là, on parle d’une journée de travail, mais vous pouvez aussi faire des heures supplémentaires sur votre enfance, une chicane avec votre amoureux. Servez-vous de vos émotions comme des guides, si vous avez de bons sentiments, votre attention est à la bonne place, si vous avez de mauvais sentiments changez votre attention, car elle vous nuit.

L’attention sur le positif

Porter votre attention, sur un sourire, un mot gentil, la beauté de la nature, l’amour entre des êtres vivants, une réussite dans votre journée, une phrase positive. Il y en a tellement. Ses souvenirs vont faire votre journée, votre semaine, votre vie. Vous allez vous dire, j’ai une belle vie, je suis chanceuse ou chanceux, il m’arrive que de belles choses… Cette croyance utile va tourner en boucle et venir confirmer que vous avez raison.

En choisissant consciemment de porter votre attention sur le positif, vous commencez à Créer Votre Univers! Une porte s’ouvre sur le changement et sur votre façon de voir la vie. Vous avez le pouvoir de faire la différence et ne sous-estimer jamais la grandeur de votre pouvoir.

L’attention est reliée à la conscience, cependant l’émotion, le sentiment à l’inconscient. Votre inconscient est immense, il gère plusieurs choses en même temps et à plusieurs niveaux. Ces sentiments commencent de nouvelles croyances qui vont venir vous confirmer en boucle que vous avez raison. L’attention est importante si on pousse juste un peu plus loin, car ceci ouvre une porte sur un autre article.

L’attention négative apporte une croyance nuisible et l’attention positive apporte une croyance utile.

Si on prend Bernard qui continue de faire de la distorsion. Il croit toujours que son boss ne l’aime pas ou qui ne fait pas bien son travail. Son attention va grandir sur tous les petits détails qui lui confirment que son boss ne l’aime pas ou que son travail n’est pas bien fait. En fait, le même principe s’applique quand on achète une auto rare et que finalement, on en voit partout. Notre attention est plus portée sur ce modèle d’auto et qu’avant, elle ne faisait pas partie de notre champ de vision. C’est spectaculaire! Bernard croit qu’il n’est pas bon, pas aimé. Sa confiance en lui diminue, il fait de plus en plus d’erreurs pour venir confirmer ce qu’il croit. C’est fort!

Maintenant, vous ne pouvez plus être indifférent à l’ATTENTION! Bon changement et bienvenue dans un monde de plus en plus beau!

Prochain article, la cousine de l’attention, la perception.

Au plaisir de lire vos commentaires sur l’article et vos suggestions de sujets sur l’inconscient et le bien-être!

Merci infiniment! L’attention sur l’amour, la beauté, les miracles de la vie sont des moments de pur bonheur!

Showing 4 comments
  • Amélie Plourde
    Répondre

    Ça fait tellement bien à lire! Merci

    • Chantal Crochetière
      Répondre

      Je suis contente! Merci infiniment!

  • Raymonde Fleury
    Répondre

    Belle histoire Chantal…la grisaille de ce midi est plus claire…merci!

    • Chantal Crochetière
      Répondre

      Ce fut un plaisir! Merci beaucoup!

Laissez un commentaire

0

Rechercher

La perception