PNL  (programmation neurolinguistique)

 

La PNL (Programmation neurolinguistique) a été développée par Richard Bandler, informaticien et mathématicien et John Grinder, docteur et chercheur en linguistique. Ces deux chercheurs voulaient savoir pourquoi certaines personnes avaient beaucoup de succès en affaires. Ils ont étudié tout le processus mental de Milton Érickson, un maître en hypnose. D’autres personnes se sont associées à leur recherche et ils ont découvert comment influencer, changer et améliorer le mental des personnes qui veulent réussir et évoluer.

 

La PNL est un ensemble d’outils qui permet une meilleure communication avec soi-même et les autres.

La PNL permet de changer des croyances nuisibles en croyances utiles, enlever un doute, se motiver, mieux communiquer, apprendre à se connaitre davantage pour soi-même et les autres, défaire des programmes mentaux nuisibles et refaire un programme qui nous convient, en fin, mieux maîtriser notre mental.

 

Voici la définition du terme « programmation neurolinguistique » 

 

Programmation : les apprentissages, la mémorisation et la créativité du cerveau sont stockés sous forme de milliers de programmes. Et, tout au long de notre vie, ces programmes forgent notre personnalité et notre façon d’être. Finalement, l’étude de cette science nous permet de mieux comprendre comment nous nous comportons selon le contexte et l’environnement. Tous nos programmes peuvent être changés ou améliorés.

Neuro : cette capacité de créer des programmes repose sur nos capacités neurologiques. Notre système nerveux, siège de notre mental, nous permet de capter du monde extérieur des informations cruciales pour survivre, vivre ou réussir. Notre système nerveux nous permet de percevoir, stocker et organiser l’information. Grâce à lui, nous éprouvons des sensations. Nous pouvons voir, ressentir, entendre, goûter et sentir, ce qui entraîne une panoplie d’émotions. Le fait de bien connaître cette science et comment nos sens enregistrent l’information, nous permet de mieux contrôler nos émotions et de changer à notre guise.

Linguistique : Voici le segment primordial pour bien comprendre toute l’étendue du langage. Il y a le langage verbal (les mots) qui dévoile très souvent les filtres inconscients. Il est important de les mettre à jour afin d’avoir un langage d’influence. Mais, il y a aussi le langage non verbal qui représente 93% de la communication. Il nous dévoile et parfois peut même nous trahir. Il est pratique de reconnaître quelques signes révélateurs. Le langage non verbal est un produit du système nerveux régi par l’inconscient. Si nous portons attention à cette science, nous pouvons stimuler notre système nerveux et changer des processus internes. Le langage verbal est aussi révélateur et il est important d’en connaître les facettes.

Je tiens à remercier Odette Galvani mon professeur de PNL, c’est une femme exceptionnelle et d’une grande générosité!

Merci Odette!

0

Rechercher